Masculin-Féminin

Sans Parole…. Ou presque.

 (Pour LUI un Cuisinex, pour ELLE de bons petits plats)

(Montrez-lui qu’on est dans un monde de femme :

« Oh désolée ma chérie, j’ai encore abimé deux épingles en marchant dessus, pendant que je passais l’aspirateur dans ta salle de couture »)

                 

Un homme vintage…                          une femme vintage….

Et les originales….

     

(j’ai perdu la publicité  qui disait vraiment :’ merci chéri c’est mon plus beau Noel’)

  

(Montre-lui que c’est un monde d’homme)

Pire?

(C’est chouette d’avoir une femme à la maison)

.

Défi 13

Après tout…. « Il y a pas mort d’homme »

Allez, on tourne le dos à cette époque ? et on ne garde que les belles jupes hautes à plis.

Photos communes Y et E, Photo MOntage E, Publicités d’origine trouvées sur le net.

On s’est beaucoup amusé à faire ces photos,

La chemise est un patron — inachevé ( il manque l’ourlet et les manches…)

Et j’adore ma jupe aux belles finitions ( faudrait que je mette une petite photo de plus) et au superbe tissu pomme poire de chez Sacrés Coupons..


EDIT du 1juillet 2011.

Voilà que, brutalement, les modalités de mon travail ont changé.

Voilà que s’ouvre  l’ultime parenthèse

Il ne me reste que deux mois pour achever ma thèse : deux mois d’écriture — puis 3 mois ( moins de pression normalement )  de relecture et de préparation à l’oral.

En ce moment, je bosse environ 13 heures par jour sur mon ordi…

Je me vois donc privée de loisirs et, parmi eux, de couture et de visites sur vos blogs.

Je vous retrouve donc en septembre

En attendant, passez d’excellentes vacances — pleins de bonnes choses à vous.

Et si d’aventure vous avez envie de m’encourager ( ou de me narguer avec vos photos de vacances :o) ) , n’hésitez pas à me laisser un petit message ici ou dans ma boite.

Je ne garantis pas d’y répondre très vite, mais j’en serai toute réjouie, ça c’est sûr!!

Des bises, à tous.




Posted in Sur les bas...jupes et robes and tagged , by with 51 comments.

Commentaires sur Minijupe ajourée sur sky bleu….

Des courants d’ailes s’échappent
                                                   des barreaux
                                                                     des prisons larges-ouvertes
A tire d’air dans nos cervelles,
                                                — entre le vide–
                le vent des idées fixes

                                          nous maintient librement en cage

( mais une idée ne peut être fixe)


Un peu de plomb en l’air

                                          dans l’aile
                                                      dans la cervelle
comme un grand coup en l’air            
                                               dans l’aile      
                                                            dans les serfs-ailes


Prise de risque, prise de becs,

l’acier se rompt et frise
…plus d’excuse.

Sortir dans le vide, Interstice,  plonger dans l’air
plein de couleurs

comme les camaïeux d’un bleu
qui guérit.

                                                   Battre l’air, battre de l’aile un peu
                                              se battre enfin — serrant fort dans son poing —
                                                                la plume bleue,
                                                                la plume magique
                                                                                     celle du Dumbo de notre enfance…..


….. et la laisser s’envoler lorsque le cycle chromatique repassera au mauve.

    

(Photos Y et E, Montage E)

Pour L’idée de la petite Cage, c’est chez Florence Gravot que ça se passe. Mais ma cage à moi est modelée avec du fil à tuteur en plastique, rien d’aussi délicat que chez elle!

Ici pour explications


Posted in Sur les bas...jupes et robes and tagged , , by with 33 comments.

Vestiges de l’été

Ils regardaient des photos sur une table  et la discussion semblait animée.

Ils avaient l’air en colère, des cris pleins l’air parlaient de soleil mort, de lumière disparue, d’un vide froid comme un grand rougissement de vent.
L’inquiétude,
dans le vague des lèvres,
dans le tremblement des yeux
— dans les yeux de la dernière prise de vue–
avant qu’ils ne perdent sa trace



Et puis, elle a essayé de les joindre, mais c’était déjà un autre temps.
Perdue, quelque part plus au Sud, fuyant la lente pétrification de ses veines.

Ses mots frissonnaient sous la langue des rafales.
Et dans sa voix, la peur.



Eux, ils se sont agités, ils ont tout tentés pour la récupérer

mais nous savions que c’était trop tard,


Qu’elle luttait en vain contre le grand effacement de l’automne.

/photos Y&E/ Montage E/

Ici La mOSaïquE des participantes


Posted in Sur les bas...jupes et robes and tagged , , by with 42 comments.

Commentaires sur Faire feu.

Elles sont là désormais devant moi, incrédules, ardentes et poussiéreuses à la fin de mes pas.
D’un souffle doucement éteintes, elles patientent.

Il y a si longtemps déjà que du culte il ne reste que ruines.


Les marches en équilibre dans le vide,
et la peur que s’effritent les tours de sable
sous les pieds endoloris qui portent tout le poids.


Et puis, un dernier élancement,
un dernier courage.

pour que s’embrasent
tours à tours

le désert


Phalène, flammèche, fille follet,

 

Penser, à la fin de la quête, au calme retrouvé,
invocation de tendresse
et
sortilège de feux.

Et voir là pour les explications coutures


Posted in Sur les bas...jupes et robes and tagged , , by with 42 comments.

Commentaires sur Jupe de colloque

Quand les stress tressent les
détresses
Quand les nerfs restent en boules,
En liesse, une noce dans la
gorge,




Une envie de hurler  ourle les misères et les peurs
 

Si,
 

    I’m a ROCK GIRL STAR !

Mais,
Un regard me fait choir
  
 
  Et puis…la nébuleuse du Rêve éclate
en sanglots sur la terre,
Décharge vaine et amère
un goût de boue dans la bouche, pâteuse à l’élocution,
sérieuse.

 


  A toutes celles qui m’ont écrit : MERCI
La maison se répare, les récoltes se replantent.
Une pause pour mon dos, et pour reprendre vie.
Une jupe Tulipe Burda,
les photos prises il y a une semaine.


(petite précision : non je ne sais absolument pas jouer de la guitare)


Posted in Sur les bas...jupes et robes and tagged , , by with 45 comments.

Commentaires sur Jupe Bucolique Recto-verso

    


Mais si je tourne très vite, peut être que ce n’est plus la jupe qui tournera, peut-être que ce n’est plus ses couleurs et son sens
qui changera, mais
La fille tout entière?
(D’ailleurs il manque une possibilité, un sens oublié pendant les photos… qui la voit?)

Et oui, cette petite jupe bucolique, avec son bord de tulle côté fleurs bleues
avec son bord de dentelle côté jersey mauve
avec, pour orner le mauve, sa petite fleur de tulle et de bleu
 
Cette petite jupe est bien trop grande pour moi. Alors maintenant que j’ai bien joué avec, que j’ai bien tourné,
Allez hop AUDREY, tu l’attrapes???

 

Et puis tu m’envoies des photos que je puisse mettre ici?

 

Et si elle vous plait, le tuto est par là

(ce n’est pas moi cette Émilie là)


Posted in Sur les bas...jupes et robes and tagged , , , by with 44 comments.

Commentaires sur Robe de soirée à Prague #2




Et pour me consoler d’avoir manquer les beaux tissus et le défilé Gipsy,
je vais voir BENO ici.


Posted in Sur les bas...jupes et robes and tagged , , by with 37 comments.

Commentaires sur La Funambulle



Posted in Sur les bas...jupes et robes and tagged , , , by with 50 comments.

Commentaires sur Les papillons au ventre.


Aucun Animal n’a été maltraité lors de cette séance.
C’est parce qu’il connaît le nom des fleurs que le marin a réussi à apprivoiser le spécimen femelle de la photo, et il n’épingle en aucun cas les papillons.


Message politique :
Pas d’Ailes, pas de Mirabelles.

Protégeons nos abeilles, nos insectes, même les laids qui piquent :
ils participent à la pollinisation des plantes qui, dans quelques mois nous offriront les fruits et légumes que l’on aime.


Posted in Sur les bas...jupes et robes and tagged , , , by with 39 comments.

Robe-marinière ajourée

Plus âme qui vive, sinon le souffle du large….

Des cristaux de quartz collés par le sel,
dans les corridors abandonnés.

L’eau roule et refaçonne la nacre,
délicatement ajoure de vitraux délicats la cathédrale vide.
Illumination par transparence,
la lueur tendre inonde et caresse d’une chaleur mystérieuse
les parois qui s’étiolent

Déchet fugitif recraché par les flots,
Spirale finement ourlée d’un domaine dont l’architecte est parti :
un trésor est délaissé,
il n’attend qu’un regard pour briller à nouveau.


Les coquillages se fendillent sous la lente patience des éléments,

Dévoilant indiscrètement,

le plissé d’un ornement.


Carte Postale ancienne du net : je n’arrive pas à la retrouver, mais elle doit dater de  1920,

Photo robe Y, Photo coquillage E, Montage E

(petit message enregistré, mais dès que je reviens, je mets des détails…)


Posted in Sur les bas...jupes et robes and tagged , by with 30 comments.