L’été Indien…

… c’était comme un film, un bollywood bien sur,
Les hurlements, les sifflets de joie, d’amour ou de peur à chacun des éclats du héros
Vivre à fond la séance en hindoustani et rire dans chacune des 480 langues de l’inde.
Frissons, déchainement – les enfants qui nous acclament à la sortie du cinéma – ébranlement.

L’automne s’approche maintenant et efface les traces de mon été indien.
Le regard dans les photos,
Le cœur se serre sur ces deux mois d’évidence
Y retourner!
Y retourner…

Alors, couper, couper les souvenirs, façonner sur le pas de ma porte le bonheur du voyage
Devant les volets de ma maison, rattraper un soupçon de mon Inde
Pour y vivre encore un peu,

Partir de ce patron, le cintrer d’avantage, pour un bustier très près du corps. Couper pour rendre asymétrique et faire les plis du palou. En voyant les photos, je me dis que je devrais coudre les plis entre eux pour qu’ils ne gonflent pas sur le côté droit.


 


Posted in Couture, Hauts les coeurs by with 31 comments.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *