Entre l’or et le brun – Burda Mai 1974

Entre l’or et le brun, contre l’heure indécise
qu’entre la brume basse!..
Elle caresse la terre trop chaude pour résister au soir,
Caresse l’œil à l’intérieur et les narines aussi
D’un pâle frisson et d’une odeur de nuage.

C’est l’expansion d’une mousse qui prolonge l’hiver
Le doux d’un linceul, indécis et de ouate,
Étouffe avec tendresse les sels du labour.

Et son aura lèche le silence animal,
Froisse le lait de sa langue aux flancs d’oiseaux innommés
qu’un seul coup d’aile supprime du fil des vignes mortes.

Mais le givre est un émail qui craque sous le bleu
Quelques pas, on hésite, un son mat, et l’air de Dominique A.


Et le froid se lézarde dans la pureté de nos sourires.

Tunique 6113 Burda mai 1974

Confectionnée et photographiée en automne dernier, je n’ai pas encore pu profiter de cette tunique vintage.
Le patron est parfait, ne présente aucune difficulté et les finitions intérieures sont toutes jolies. J’ai seulement supprimé les voilettes des épaules trop disgracieuses dans ce tissu.

Bon début de printemps à tous !

 


Posted in Couture, Hauts les coeurs and tagged by with 13 comments.

Comments

  • syle dit :

    oh te revoilà la belle ! Cette couture en toute pureté annonce ton retour …. j’en suis heureuse !
    Le coton brodé est superbe !
    la couleur des boutons est la tienne !
    La fleur trouve sa place !

    je t’embrasse, te félicite (encore) et te dis à bientôt pour une autre réponse ♥

  • Greenye dit :

    Oh quelle joie et quel plaisir,
    D’avoir la chance de te relire,
    Une magnifique petite blouse vintage,
    Datant d’avant le new age,
    Née un an avant moi ,
    Elle est si belle sur toi !
    Comme quoi ….
    Tout te va ;-)
    Douce nuit ,
    Belle Emilie !

    Biz

  • Vert'Laine dit :

    Quoi de plus joli pour célébrer le retour du printemps ?
    Qu’une jolie blouse d’un blanc
    Brodé, et basée sur un modèle d’un autre temps,
    Une fleur au-dessus du coeur,
    Quelques boutons bleus enjôleurs,
    Six petits plis,
    Et le tout me ravit.
    Plein de bises

  • mithe dit :

    Les hirondelles sont de retour, chic !

  • Nath dit :

    Les hirondelles font leurs nids….heureuse de t’apercevoir….Je vais t’écrire……enfin, répondre à tes interdits…bientôt …mais sache que j’ai eu un grand sourire qui s’est dessiné….je t’embrasse….( elle est tendre et jolie ta tunique d’avant )

  • Marion dit :

    Chouette de te relire ! Elle est belle cette tunique, tu écris bien, il fait beau, les oiseaux chantent, c’est le printemps, aaaah oui : c’est une belle journée ! des bises !

  • Tokad dit :

    Quelle bonne surprise de te retrouver… tu es jolie comme tout dans cette tunique et ta poésie est toujours un régal

  • Quel bonheur de te relire et d’admirer ton travail !

  • bisoudoudou dit :

    oh que je suis contente de te relire et revoir !! :D
    La tunique est superbe et je me demandais où tu avais mis ton bidon jusqu’à ce que je comprenne que les photos dataient ;)

  • zava dit :

    C’est vraiment le printemps si tu reviens …

  • naninotte dit :

    Très très heureuse de te revoir chère lady Crusoé. Tu es fraîche comme tes roses et cette tunique vintage est un vrai petit bijou.

  • Audrey dit :

    Haa…. Je jette mon coup d’oeil habituel et voici à nouveau. Je suis très heureuse….
    C’est maginfique cette tunique, je pense que tu l’as trouvé dans un ancien trésor (comme tu le surnommais) que je t’avais envoyé :)
    Sur le coup, j’ai cru voir une robe de marié :) eh oui, pour les petites hirondelles du printemps
    A bientot
    Je t’embrasse très fort

  • corinne dit :

    De la fraicheur,de la beauté pour cette tunique qui évidemment te va à ravir et c’est toujours un ravissement de voir ces jolies photos! je les attendais avec impatience !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *